La Belgique est ce que j'appelle "la risée de l'Europe". Il y a pire certes mais comme je vis dans ce petit pays, j'en sais pas mal sur lui et sur ses facéties qui me rendent dingue.

En premier, tu ne peux pas le rater : Nos routes ! Ou plutôt ces espèces de bandes de bitume où se logent des nids de dinosaures.
Ça, ça ne fait pas d'économies sur nos voitures puisque je ne compte plus les pneus éclatés, les voitures dans le ravin, les "paaak" entendu lorsqu'une roue tombe dedans avant de remonter brutalement sur la route pour tenter de suivre son chemin.
Alors tu roules comme un alcoolique en tentant d'éviter ces trous et les autres voitures, tu râles tout plein et tu vois des ouvrier reboucher des petits trous par ci par là et non refaire la route une bonne fois pour toute.

Ensuite, c'est le chômage qui fait mal. Combien de travailleurs perdent leur emploi à cause d'une restructuration du personnel de leur entreprise ou, pire, d'une faillite. Combien de personnes ne trouvent pas de travail parce que trop grandes études mais pas assez d'expérience ou pour d'autres raisons toutes aussi farfelues les unes que les autres.

Je te passe la suite des nombreux exemples. Je ne suis pas là pour te démoraliser alors que tu passes me faire un coucou pour passer du bon temps.

Mais à présent, voilà que j'apprends que le gouvernement belge a une nouvelle lubie : Il veut supprimer la police montée !

Non mais tu imagines ?? Celle-là même qui est à nos côtés lors de manifestations ou de festivités, celle-là même qui permet une meilleure action lors d'un problème en forêt comme une disparition, elle est présente aussi lors d'évènements footballistiques et j'en passe. Et elle est sur le terrain lors de notre fête nationale du 21 juillet.

Cette date serait-elle la dernière de leur carrière ? Qu'en va-t-il advenir des chevaux ? Et leur cavalier, vont-ils se retrouver sur le rond-point à faire la circulation ? (oui j'ai dit rond-point, c'est te dire l'ironique de la chose).

Ce boulot, je rêvais de le faire depuis gamine. Malheureusement, Maman ne m'a jamais prise au sérieux et de ce fait, je n'ai jamais pu me lancer à fond dans le domaine. Je continuais donc de rêver en secret et surtout je bavais à chaque fois que je voyais un duo policier/équidé en rue.
Lorsque ce métier disparaîtra, quel sera le suivant ?

Et là où bon nombre d'entre nous pensait que le gouvernement ne toucherait pas, voilà chose faite !
Bientôt se finiront les aides aux personnes âgées dans les maisons de repos. Cela démarrera en janvier 2017.
Évidemment, ils parlent d'une pseudo-aide venant du CPAS mais, il ne faut pas se voiler la face, ce dernier n'est pas multimilliardaire et les finances s'épuisent plus qu'autre chose.

Comment fera-t-on lorsque ce sera notre tour ? Si on ne place pas d'argent de côté, avec notre maigre petite pension, comment allons-nous survivre ?
Serons-nous un boulet que nos enfants devront traîner derrière eux ? Et qu'en sera-t-il si nous sommes malade ? Alzheimer et compagnie vont-ils nous ruiner ?

La prochaine étape ne serait-elle pas de ne plus rembourser nos frais médicaux ? Et quand va-t-on nous taxer l'air que nous respirons ?